Voler de ses propres ailes à Bergues

Icare et Dédale, Pieter Thys

Musée du Mont-de-Piété de Bergues, Flandres, XVIIe siècle, huile sur toile, Inv : 2010.0.111.

Icare&Dédale-PieterThys-Bergues-WEB

© Musée du Mont-de-Piété de Bergues

Ce tableau, une des rares représentations du mythe d’Icare dans les musées du Nord, permet de comprendre la création du riche musée de Bergues.

Pieter Thys était un peintre flamand né à Anvers en 1624. Il fut un élève du grand Antoine van Dyck. Il a peint beaucoup de portraits pour les aristocrates de l’époque ainsi que quelques tableaux mythologiques.

L’œuvre appartient au musée depuis sa création, puisqu’il s’agit d’une saisie révolutionnaire. A cette époque, les riches notables de l’Ancien ordre du Tiers-état récupérèrent de nombreuses œuvres dans les édifices religieux et les habitations des nobles laissées à l’abandon. Les œuvres ont alors connu plusieurs lieux de conservation tout au long du XIXe et XXe siècle : Hôtel de Ville, galerie près de la bibliothèque, nouvel Hôtel de ville. Puis en 1953, les œuvres déménagent définitivement au Mont de Piété de Bergues. Le tableau de Pieter Thys a donc suivi tous ces changements.

Il montre ici deux personnages : Icare et Dédale. Il faut alors parler d’un autre mythe très connu et lié, celui de Thésée et du Minotaure. Ce monstre mi-homme, mi-taureau vivait dans un labyrinthe construit par l’architecte Dédale à la demande du roi Minos. Ce roi enfermait à l’intérieur de jeunes Athéniens. Un jour, grâce à l’aide de la fille de Minos, le prince Thésée, parvint à tuer le Minotaure et à s’échapper du labyrinthe. Minos, fou de rage, y enferma alors Dédale avec son fils Icare. Par la suite, les deux héros s’en évadèrent en volant grâce à des plumes attachées par de la cire d’abeilles. Dédale prévint alors son fils de ne pas s’approcher trop près du soleil. Mais Icare, grisé par la sensation de liberté, ne l’écouta pas. La cire fondit, les ailes se détachèrent et le jeune homme mourut noyé dans la mer.

Si vous désirez voir le fameux Minotaure, le musée de Boulogne-sur-Mer possède un très beau vase sur le sujet.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s