Être pétrifié en plein cœur de Lille

Tête de Méduse, Anonyme

Chêne sculpté et fer (serpent sommital), Lille,1691, H: 37 cm x L: 68 cm, ML 35.1

Trois têtes de Gorgones habillé© Musée de l’Hospice Comtesse photographie : Fréderic LEGOY

Cette pièce fait partie d’un ensemble de trois têtes qui permet de nous éclairer sur un ancien bâtiment de Lille assurant le pouvoir des rois français : le Bureau des Finances.

Une chambre des comptes existe à Lille depuis 1385 et son installation par Philippe Le Hardi, duc de Bourgogne. Elle permettait de contrôler les finances des communes proches, de gérer les archives fiscales mais aussi de réaliser certains jugements en appel. C’était un outil précieux aux mains des dirigeants bourguignons puis espagnols.

Après la conquête de Lille par la France, Louis XIV transforma la chambre en Bureau des Finances et augmenta ses prérogatives sur les provinces de Flandre, d’Artois, du Hainaut…Les présidents et trésoriers du Bureau étaient alors de la haute bourgeoisie flamande, ce qui accéléra leur intégration dans le royaume. Mais avec la Révolution française, le bureau disparut.

Trois têtes pour trois sœurs : Sthéno, Euryale et Méduse. Elles étaient tellement laides que quiconque les regardait mourrait pétrifié. Méduse était différente de ses deux sœurs puisque seule, elle était mortelle.

Le héros Persée est chargé de la tuer pour rapporter sa tête au roi de l’île de Sériphos. Il se fait aider par les dieux Athéna et Hermès qui lui donnent notamment une épée, un bouclier et des sandales ailées. Persée se sert du bouclier comme d’un miroir pour ne pas croiser le regard du monstre puis lui tranche la tête. Il s’enfuit très rapidement pourchassé par les deux sœurs de Méduse. Du sang de celle-ci naît notamment le cheval ailé Pégase.

Pourquoi ces représentations dans ce bâtiment ? Peut-être pour montrer aux habitants ce qui les attendait s’ils ne payaient pas leurs impôts.

Si vous voulez connaître la suite des aventures de Persée, cherchez la princesse Andromède dans une peinture de Paul-Alexandre Deschmacker à la Piscine de Roubaix.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s