Museomix : un Empereur, en Hercule, dans une villa

Deuxième volet de mon Museomix au Musée Saint Raymond de Toulouse. Maintenant que vous savez ce que c’est, un petit mot sur les œuvres que notre équipe a museomixé :

Les marbres des travaux d’Hercule de la villa de Chiragan !

dsc_04531

Chiragan, c’est un endroit à 60km au sud de Toulouse, et c’est surtout le lieu d’une des plus grandes villas romaines d’Europe (13 hectares, ce qui fait…beaucoup beaucoup), construite et occupée entre le I et IV siècle ap J.C. Grâce à elle, le musée a la deuxième plus grande collection de sculptures et bustes romains, juste dernière le Louvre s’il vous plait !

Toute le premier étage du musée est donc occupé par les découvertes qu’on y a faite. Aussi un groupe de Museomix a valorisé les bustes des Empereurs, un autre une sculpture d’Athéna et donc nous, tout cet espace consacré à des reliefs sur Hercule.

Elles auraient été réalisées sous le règne d’un Empereur qui porte bien son nom Maximien-Hercule (il est au milieu de la photo)

dsc_04591

On est alors vers la fin du IIIe siècle et dans le monde romain, c’est la merde. Il y a plein de rebellions et masse d’Empereurs. Maximien est l’un d’eux, un gros warrior. Il est passé deux fois par Toulouse comme étape pour tabasser les pirates en Espagne et les Berbères en Afrique. Or, quel est le héros qui a lui aussi voyagé partout en Méditerranée pour tuer des vilains ? Bingo, C’est Hercule !

bande-dessine-de-sourire-hercule-51211877

Donc notre Maximien a eu la grosse tête et aurait fait réaliser des marbres des 12 travaux, en s’identifiant à Hercule. Ces sculptures étaient sans doute placées dans une grande salle publique de la villa. Ainsi tout le monde pouvait les voir et faire le lien entre nos deux bourrins. Voici en détails 8 des 12 travaux (Certes, certains sont plus faciles à comprendre que d’autres…)

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Et c’est justement là que Museomix intervient !

  • Ces sculptures arrivent en fin de parcours, elles sont nombreuses, n’ont pas de médiation in-situ sinon des cartels.
  • Comment faire alors pour les rendre attractives ? Pour faire comprendre les travaux d’Hercule ? Pour montrer le lien entre Maximien et le héros?
  • Et puis m…, pourquoi y en a toujours que pour les champions ? Les monstres dans tout ça ? Quelqu’un a t’il pensé à la souffrance de l’hydre de Lerne, aux larmes du sanglier d’Erymanthe ?

Il fallait donc bien une équipe de choc pour répondre à toutes ces questions : La Team de l’Hydre de Saint Raymond !

(suite au prochain épisode)

En attendant quelques liens :

Plus de détails sur les œuvres de la villa : http://saintraymond.toulouse.fr/La-villa-romaine-de-Chiragan_a49.html

Une des sources antiques sur les travaux d’Hercule, La bibliothèque d’Apollodore , chapitre V du Livre II, à lire ici : http://remacle.org/bloodwolf/erudits/apollodorebiblio/livre2.htm

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s