Ode féministe à Artémis

De retour de mon petit voyage en Grèce ! Aussi viendront quelques petits articles assez divers sur mes pérégrinations.

Tout d’abord, une ode à Artémis que j’ai écris au sein même de son sanctuaire à Brauron, à l’Est d’Athènes.

IMAG7223.jpg

Divine Artémis,

Tu n’es pas une jolie miss,

mais la pourfendeuse des salauds,

de ceux qui se branlent dans le métro.

On t’as parfois jugée trop colérique,

mais que faire face à la trique,

manifeste des hommes

qui vous observent car « vous êtes bonnes ! »

au détour d’une baignade entre copines,

à parler de tout et même de pines.

Toi Weinstein, tu l’aurais transformé en cochon

et demander à Ramadan de le bouffer goulument.

Ta geste n’est pas archaïque,

et libère les femmes de ces hommes pathétiques.

Pour toi, partir au combat,

vaut bien mieux que de rester las,

à ne rien faire,

à toujours se taire.

Quand une fois tu as vu un homme,

prêt à sacrifier sa fille,

tu n’as pas fait la nonne,

et déchaines tes hydres !

Que tous ceux concernés,

c’est à dire le monde entier,

te redonnent une place dans le Panthéon actuel,

et que de tous ces abus, à nouveau tu te mêles.

IMAG7180.jpg

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s