La richesse mythologique du Musée des Augustins d’Hazebrouck

Retour sur ma conférence du 1er février au Musée des Augustins d’Hazebrouck !p1030263

Malgré le froid, presque 40 personnes sont venus mercredi dernier pour m’entendre déblatérer, je les en remercie. J’ai alors parlé (alors que ma voix m’a lâché au bout de 10 minutes) de leurs 3 tableaux mythologiques exposés dans ce musée très sympathique :

trois-tableaux

  • Celui du haut, Vertumne et Pomone de Cornelis de Vos
  • à gauche, L’enlèvement des Sabines de Frans Francken II
  • à droite, Pan et Syrinx d’après Rubens

Leurs points communs ?

Tous les trois ont été peints entre 1600 et 1650 à Anvers par un cercle d’amis peintres. Ils parlent tous d’épisodes de la mythologie latine en lien avec les relations hommes/femmes.

Nous avons donc commencé la conférence devant les trois tableaux où j’ai insisté sur la spécificité de la mythologie romaine, les sources latines (Ovide, Tite-Live et Plutarque) puis décrit les mythes et les œuvres. Voici le contenu de cette première partie (et ne faites pas attention au style oral, mais au moins, il y a toutes les informations) :ballaguy-cyrille-la-richesses-mythologique-du-musee-des-augustins

Ensuite, nous sommes montés à l’étage pour avoir accès à un rétroprojecteur. J’avais préparé un PowerPoint. Au programme :

  • Mais, c’est quoi donc le baroque flamand ?
  • Pan et Syrinx, un sujet que Rubens portait aux nues !
  • Frans Francken II et les enlèvements mythiques
  • Pan au cinéma
  • Poussin vs Rubens : qui gagne entre la couleur et le dessin ?
  • Un peu de coloriage !

Je vous laisse encore une fois le PowerPoint en accès libre :ballaguy-cyrille-la-mythologie-au-musee-des-augustins-dhazebrouck

P.S : Un grand merci à Madame Aïda Tellier, présidente des Amis du Musée d’Hazebrouck pour son accueil et sa disponibilité.

Publicités

À vos agendas : un mois d’octobre mythique !

Alors la thèse, on espère la finir fin 2017 et à partir de janvier ce sera bibliothèque et rédaction. En attendant et toujours dans le cadre de mes recherches, c’est médiations à gogo. Surtout ce mois-ci :

  • Dès lundi et pour au moins deux semaines, venez retrouver à la Bibliothèque de Lille 3 mon super Lego qui reprend le tableau d’Énée et Didon à la chasse de Jan Miel conservé à Cambrai :
  • Vous voulez boire une bière en écoutant des sketchs de chercheurs ? C’est mercredi 5 octobre au bar Saint-Sauveur de Lille. Je serai en duo/duel avec une spécialiste de la comtesse de Ségur. Littérature vs muséologie, qui va gagner ? L’événement est ici : https://www.facebook.com/events/1639856499658452/
  • Tant qu’à être à la gare Saint Sauveur, j’y resterai du 6 au 9 pour la Fête de la Science avec un atelier sur le cycle des saisons autour du mythe de Perséphone. Conte et dessins seront au programme.
  • J’ai eu un grand honneur, que dis-je un rêve devenu réalité… Allez en kiosque et achetez le numéro d’Arkéo Junior de ce mois d’octobre. Votre humble serviteur a rédigé l’article sur le plus génialissime des dieux de l’Olympe : Hermès.

Les dieux à la bibliothèque de Lille !

On finit ce marathon des conférences d’avril avec une superbe table-ronde où j’étais invité par le Festival « Jeunes Chercheurs dans la Cité ».

jeunes chercheurs

Celui-ci vise à permettre aux jeunes doctorants de s’exprimer dans des lieux inhabituels. En l’occurrence ici, au milieu des livres de la médiathèque Jean-Lévy dans le centre de Lille. Sur la thématique de la « Littérature comme objet de réélaboration », j’ai pu aborder la question de la représentation des dieux d’Homère dans les Jeux-vidéo/Cinéma/Musées.

IMAG2777

J’ai pu parler de ces chers dieux, de leurs forces et faiblesses ainsi que de l’intérêt de pouvoir lier des œuvres des beaux-arts avec les textes antiques et les nouveaux médias. Deux autres doctorants ont abordé la question des super-héros au cinéma et les dispositifs transmédia. Nos présentations seront publiées en ligne et peut-être même en version papier, affaire à suivre…

L’accueil fut vraiment super sympa, tant par les organisatrices du festival que le personnel de la bibliothèque. Les discussions entre mes collègues doctorants et le public fut aussi super riche. On a vraiment pu échanger pendant et après, autour d’un sympathique buffet.

Donc oui, un énorme merci à tous et quelques liens :

vers le site du festival : https://jeuneschercheursdanslacite.wordpress.com/

et la médiathèque : http://www.bm-lille.fr/

Le cycle troyen chez l’AJVAH

Vendredi 22 avril, j’ai été invité à réaliser une conférence au château de Flers, pour l’Association du Jumelage Villeneuved’Ascq-Haïdari.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Celle-ci réalise de nombreuses manifestations pour faire connaître la culture grecque dans la région. Voici leur site (http://ajvah.com/)

Leur accueil fut vraiment parfait et j’ai pu parler du cycle troyen dans les musées des beaux-arts de la région. Le public fut très intéressé avec de nombreuses questions pertinentes. Après, avec leur buffet de spécialités grecques, j’ai eu de nombreuses et riches conversations. Certaine personnes m’ont alors assuré qu’elles iraient visiter les musées de Bailleul ou Boulogne.

Bref, là encore, une très belle soirée !

Merci à Madame Marie-Pierre Tournakis, pour l’utilisation de la photo. D’autres sont visibles ici : http://ajvah.com/Conf/Conf%20cycle%20troyen/Le%20cycle%20troyen.htm

Conf-Quizz au Dernier Bar avant la Fin du Monde de Lille

Mercredi 20 avril, j’ai eu l’occasion de réaliser une « Conférence-quizz » au sein du Dernier Bar avant la Fin du Monde de Lille sur la mythologie grecque au sein des cultures de l’imaginaire.

C’était dans le cadre des « Apéro Culture » des événements que je co-organise tous les 3e mercredi de chaque mois sur Lille, dans un bar différent.

événement facebook

La soirée dans ce super bar fut géniale !

Une vingtaine de participants avec qui j’ai pu échanger, avant, pendant et après la conférence. On a aborder plein de sujets très sympas : la scène du jus de raisin de Kirk Douglas en Ulysse, la psychologie d’Ulysse 31, la programmation du musée de Boulogne-sur-mer…

20160420_195955.jpg

Le quizz a aussi très bien marché, les tables gagnantes ont eu droit à de petits badges (dont je vous reparle très bientôt)

De 18h à 23h30, à parler de l’actualité de la mythologie gréco-latine avec des gens super sympas : que demander de plus ?

Merci au participants, au bar pour son accueil , et à Élise et Fabrice !

Les collections mythologiques du musée des beaux-arts de Cambrai

Petite compte rendu de ma deuxième intervention du 9 octobre dernier au musée des beaux-arts de Cambrai  qui portait justement sur leurs collections.

IMG0015Alors que la vision de la Grèce est aujourd’hui plutôt négative avec tous les titres sur sa situation économique, sa culture n’a, elle, jamais été aussi vivante, notamment par le biais de la mythologie. Le musée de Cambrai est très riche de cet imaginaire avec des œuvres de toutes les époques montrant son évolution dans l’Histoire de l’art.

I- L’Antiquité et le Moyen-Age

Le musée possèdent trois œuvres très intéressantes. Un vase grec issu de la collection Campana qui montre Hercule avec Athéna sur un char, peut-être l’épisode de sa transformation en dieu avec Athéna le guidant ? Puis une Vénus romaine venant aussi de la collection Campana (riche italien du XIXe siècle dont la collection fut achetée par Napoléon III). Elle obéit à toutes les normes de la statuaire antique : marbre, petite poitrine, drapée réaliste… Mais le chef d’œuvre du musée est le tympan médiéval représentant Pyrame et Thisbé : IMG0022 Datant du XIIeme siècle et provenant d’une ancienne abbaye, il montre que la mythologie gréco-romaine était très présente durant cette époque. Un manuscrit raconte d’ailleurs la légende de ces deux amoureux tragiques et en fait une démonstration de l’amour courtois.

II- L’époque moderne :

De nombreuses peintures illustrent ces riches siècles du XVIe au XIXe siècle entre peinture galante, Néo-classicisme et influence des mythes romains.  On découvre avec le tableau de Jan Miel, le début de l’Histoire entre Enée et la princesse Didon, directement issu de L’Enéide de Virgile. C’est le gout pour les sujets d’amour et plutôt légers. Avec la peinture d’Etienne Jeaurat (voir première image), les grandes valeurs reprennent le dessus : Achille, preux guerrier doit laver son honneur et affronter son destin. A l’époque Homère comme Virgile avaient leurs partisans.

III- Aujourd’hui

Que faire alors de ces œuvres et de ces mythes ? Les références sont très nombreuses. Ainsi l’Histoire de Pyrame et Thisbé a inspiré Shakespeare qui en fait son célèbre Roméo et Juliette, qui lui même a donné lieu à la comédie musicale : west-side-storyCette histoire des deux amants maudits pourrait être l’occasion pour le musée de réaliser plusieurs expositions ou outils de médiations. D’autant plus que les histoires d’amours sont légions au musée de Cambrai : Enée et Didon, Achille et Patrocle, Orphée et Eurydice (dans une œuvre dans un jardin de la ville). La médiatrice Audrey Seugard et son équipe valorisent très bien leurs riches collections, notamment par le biais de la manifestation, La Caverne d’Ali Baba qui montre tous les 2-3 mois, des œuvres des réserves du musée.

Deux conférences mythiques au Musée de Cambrai le 9 octobre

Oyez, oyez,

image cambrai

Grâce au Musée des beaux-arts de Cambrai, je réaliserai le vendredi 9 octobre, deux conférences dans leur magnifique établissement :

  • A 15 h pour l’Université du Temps Libre du Cambrésis, j’explorerai les œuvres relatives à la Guerre de Troie dans les musées du Nord-Pas-de-Calais. Plus de détails sur : http://www.utl-cambresis.fr/histoire_art.html
  • Puis à 18 h, je vous proposerai une plongée dans l’Histoire de l’art des œuvres mythologiques grâce aux riches collections de ce musée. Cela fait parti d’un cycle de conférences laissant la place aux doctorants.

Programme ici : Parole aux doctorants – 2015/2016

Alors, au plaisir de vous y retrouver !

Et si cela vous intéresse, une fois les conférences passées, je mettrai sur le site, quelques unes de mes notes et images relatives à ces passionnants sujets.