Détruire les dieux, en apprenant !

Cela fait longtemps que je n’avais pas reparlé de jeux-vidéos.

C’est donc parti avec un jeu étonnant, drôle, plutôt savant dans ses références !

Okhlos !

ecran-titre

Édité par le studio « Coffee Powered Machine », tout son scénario tient dans la traduction grec de son titre. ὄχλος signifie « populace » ou « foule ». Le peuple grec en a marre de ces dieux qui font n’importe quoi ; ils décident alors de se révolter !

combat

Instruit par Homère, vous incarnez un philosophe qui doit diriger cette foule composée de citoyens, d’esclaves (qui portent vos armes), de guerriers, de héros. Plus la foule est énervée, plus vous êtes puissant. Chaque niveau se déroule dans une ville et chaque boss est un dieu du panthéon olympien.

Au delà de son aspect défouloir et addictif (tout détruire !!!). La série a quelques côtés didactiques, à plus d’un titre :

  • Déjà les explications d’Homère sont drôles et apportent de multiples infos sur la société antique, ainsi sur les esclaves :

imag4492

  • Les boss sont bien trouvés. Dionysos perturbe votre foule en le rendant alcoolisés ; pour tuer Arès, vous devez d’abord affronter ses enfants Déimos (la terreur) et Phobos (la panique)….
  • la foule des héros présents et leurs représentations : Ajax déjà empalé, Andromaque mais aussi bon Spartacus, une version d’Einstein… Tous sont présents dans une encyclopédie présent sur l’écran d’accueil. imag4500

Bref, un bon petit jeu disponible pour 12 euros sur Internet. On pourra juste regretter que cela soit un peu dur (bon après, je ne suis pas très bon non plus) et répétitif. On a tout de même envie de le finir pour découvrir d’autres dieux et héros.

Le lien ici : http://store.steampowered.com/app/400180/?l=french

Découvrir une déesse grecque avec sa PS3

Connaissiez-vous la déesse Lyssa ?

Moi, je n’en avais jamais entendu parler ! Elle n’est en tout cas pas dans les œuvres des musées du Nord que j’étudie.

Aussi lorsqu’en jouant au jeu Warriors :Legends of Troy (pour un projet d’article, bref), je suis tombé sur ça :

Lyssa

J’ai d’abord cru à une blague. Que vient faire ce monstre-machin-chose dans un combat contre Ajax le Grand ? Bon certes, c’est au moment où pendant la guerre, ce grand héros devient fou, mais de là à avoir un ennemi imaginaire ! Il va se suicider jute après en s’empalant. Mais cela nécessitait-il que les développeurs fassent n’importe quoi ? Et puis ce nom « Lyssa », d’où il vient ?

Puis, par une sorte de conscience universitaire, je suis quand même allé vérifier…. Et oui…. Lyssa est bien une déesse ! Celle de la folie, de la destruction, de la rage… Bon, il est vrai qu’on dirait plus une personnification comme Éris (la discorde), Némésis (la vengeance) ou Thémis (la justice)… et elle n’a donc pas de mythes propres. Mais il n’empêche, c’est bien une déesse ! Et dans le contexte du jeu, c’est tout à fait logique.

Aussi, merci à la PS4 de mon frère, et au site http://www.persee.fr. J’ai en effet trouvé un article sur le sujet de Jacqueline Duchemin (ne jamais se satisfaire de Wikipédia, JAMAIS!!). Lyssa apparaît dans une pièce d’Euripide, Héraclès furieux :

http://www.persee.fr/doc/reg_0035-2039_1967_num_80_379_3928

Jouer à la console au musée !

Ce week-end du 21 et 22 novembre 2015, le Musée de Boulogne a permis une médiation tout à fait originale : la possibilité de jouer à des jeux-vidéo, en lien avec les collections, dans les salles du musée.

IMAG1579

Cet événement réalisé grâce à l’association boulonnaise OSCCOP permit d’installer 5 stations de jeux à l’intérieur du musée.

Ainsi pour les deux salles remplies de vases grecs à sujets mythologiques, nous pouvions jouer au jeu Apothéon sur PS4. Ce jeu d’action/plate-forme possède un graphisme inspiré justement des vases grecs avec les fortes couleurs orange/noir. Y jouer, entouré de toutes ces œuvres est alors d’une grande logique ; les visiteurs, assez nombreux, pouvant ainsi comprendre les liens entre ces deux types d’œuvres.

Bravo donc au Musée de Boulogne pour ce pari réussit !

PS : si cela vous intéresse, voici le site de l’Association : http://osccop.free.fr

le cheval de Troie version Moyen-Age / réveille-matin !

Ah le Cheval de Troie ! Sans doute un des épisodes les plus connus de la mythologie grecque !

Aussi rien d’étonnant à ce qu’il est souvent présent dans l’art vidéoludique, comme dans ce petit jeu très simple des années 1980, produit par la firme Lansay.

cheval de troie

Vous êtes les Troyens et devez ramenez vos soldats dans la ville en appuyant sur le bouton de droite pour abaisser le pont-levis. Mais les Grecs amènent le fameux cheval en face des murs et avec le bouton de gauche, vous utilisez vos lances pour les empêcher de passer. A vous de faire le meilleur score avec vos trois vies !

Vous voyez ainsi qu’il n’y a rien de bien mythologique là dedans. On serait plus au Moyen-Age avec cette sorte de château, ce pont-levis et ce cheval-arme de siège. On notera tout de même la présence de deux montagnes et d’un bateau, situant ainsi un minimum l’histoire dans son contexte.

Et puis au moins ce petit jeu fait réveil-montre,très utilitaire n’est ce pas ?