Art contemporain / Danube/ Mythologie

Lors d’un récent voyage  en Slovaquie, je ne voulais pas entendre parler des musées et ne faire que des châteaux ! Mais ma déesse m’a convaincu d’aller voir un musée d’art contemporain sur le Danube à 10 km de Bratislava : le Danubiana Meulensteen Art Museum.

index

Et que ne fut pas ma surprise d’y croiser quelques œuvres mythologiques d’auteurs dont j’ignorais l’existence. Petit aperçu :OLYMPUS DIGITAL CAMERA Voici, Le fil d’Ariane par Rudolf Fila, artiste slovaque. Le fil, Ariane en arrière plan, une idée de labyrinthe : cela se tient.

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Venus royale de Jiri Naceradsky qui rappelle les statues de déesses-mères préhistoriques.

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Les Lotophages du slovaque Laco Teren. Dans l’Odyssée, c’est un peuple qu’Ulysse rencontre. Il oublie tout en mangeant un plante étrange : le lotos.

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Bon alors là, faites preuve d’imagination, car moi, j’ai rien compris. Le titre est Perséphone par l’américain Sam Francis. C’est la fille de la déesse de l’agriculture qui deviendra reine des Enfers. J’avoue qu’ici je ne vois pas le rapport mais enfin bon, pourquoi pas… Peut-être la porte des Enfers au milieu d’un champs de céréales ?

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Peter Pollag, Muse. L’idée de la variation, de la vibration de la musique ou de la danse.

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Une petite Célébration dans le labyrinthe pour la route, toujours par Peter Pollag (c’était une rétrospective de ce peintre slovaque au musée)

Publicités

Mes 27 défis un peu fous de mon voyage en Grèce.

Pendant mon voyage autour d’Athènes et à Naxos, je m’étais donné comme but de réaliser plein de défis un peu farfelus, prémédités ou non. Dédicace à tous les passionnés d’archéologie et de mythologie qui ont comprendront plus certains que d’autres.

Voici donc la liste :

  • Faire une randonnée de nuit sur la colline des Muses en face de l’Acropole et s’y perdre.
  • Faire un sacrifice d’un coquelicot dans une grotte dédiée à Hadès, dieu des Enfers.

IMAG7094

  • Réaliser une libation d’une barre de céréales et d’eau dans un sanctuaire dédié à la déesse de l’agriculture et à sa fille à Éleusis.
  • Lire un Dialogue de Platon dans les vestiges archéologiques de son Académie à Athènes.
  • Écrire une ode au féminisme dans le sanctuaire de la déesse Artémis à Brauron.
  • Faire 6,5 km du Marathon originel… en bus.
  • Ne rester que 30 min dans un musée archéologique (mais y revenir 1h30, 5 jours plus tard car faut pas déconner)
  • Tenter d’investir une forteresse vénitienne perchée au sommet d’une montagne et renoncer de dépit.
  • Se reposer allongé à côté d’une statue (Kouros) cassée dans une carrière de marbre.
  • Manger son pic-nique au milieu d’un autre temple à Déméter.
  • Donner avec une gérante d’un salon de thé, un cours de grec à une Argentine.
  • Boire du vin à la santé de Dionysos dans un de ses sanctuaires.
  • Aller sur un temple d’Apollon 10 fois.
  • Se perdre dès le début d’une randonnée.
  • Donner 2 cents symbolique à une association suisse pour rénover les peintures d’une église byzantine.
  • Acheter 10 cartes postales qui montrent le même monument (la « Portara »du temple d’Apollon à Naxos).

IMAG7384

  • Faire une randonnée de 3h pour voir 3 églises byzantines toutes…fermées.
  • Se prosterner devant le temple d’Apollon quand le coucher de soleil passe juste devant.
  • Aller voir le dernier film Tomb Raider sur une chercheuse de trésors, dans un cinéma à 500m d’un site antique.
  • Ressentir sur le lieu du mythe, la solitude et le manque de l’être aimée d’Ariane (abandonnée par son copain le héros Thésée à Naxos)
  • Recopier des dessins de pieuvres sur des vases préhistoriques et en manger juste après (du poulpe hein, pas des vases!).
  • Faire une balade en Grèce en n’écoutant que du Nana Mouskouri.
  • Lire le livret de l’opéra Ariane à Naxos de Strauss devant la statue de marbre d’Ariane à l’entrée du port.
  • Faire un poème à ma maman qui n’a aucun rapport avec la Grèce.
  • Aller au Musée de l’Acropole d’Athènes juste pour voir un Lego.
  • Boire au cours du voyage 8 cafés frappés.
  • Se faire prendre 1/3 du temps pour un Grec  car on sait parler 2-3 mots (et un autre 1/3 pour un Allemand, mais là j’ai pas d’explications).

Ode féministe à Artémis

De retour de mon petit voyage en Grèce ! Aussi viendront quelques petits articles assez divers sur mes pérégrinations.

Tout d’abord, une ode à Artémis que j’ai écris au sein même de son sanctuaire à Brauron, à l’Est d’Athènes.

IMAG7223.jpg

Divine Artémis,

Tu n’es pas une jolie miss,

mais la pourfendeuse des salauds,

de ceux qui se branlent dans le métro.

On t’as parfois jugée trop colérique,

mais que faire face à la trique,

manifeste des hommes

qui vous observent car « vous êtes bonnes ! »

au détour d’une baignade entre copines,

à parler de tout et même de pines.

Toi Weinstein, tu l’aurais transformé en cochon

et demander à Ramadan de le bouffer goulument.

Ta geste n’est pas archaïque,

et libère les femmes de ces hommes pathétiques.

Pour toi, partir au combat,

vaut bien mieux que de rester las,

à ne rien faire,

à toujours se taire.

Quand une fois tu as vu un homme,

prêt à sacrifier sa fille,

tu n’as pas fait la nonne,

et déchaines tes hydres !

Que tous ceux concernés,

c’est à dire le monde entier,

te redonnent une place dans le Panthéon actuel,

et que de tous ces abus, à nouveau tu te mêles.

IMAG7180.jpg

 

Berlin mythologique !

Lors d’un petit séjour mythologique à Berlin, j’ai traqué pour vous les endroits ou voir le plus de mythologie !

Déjà, au plus simple sur la Porte de Brandebourg, emblème de la ville. Construite entre 1788 et 1791 par Carl Gotthard  Langhans, elle s’inspire des propylées de l’Acropole d’Athènes. Si on s’approche un peu, on peut voir dans les métopes une centauromachie où combat de guerriers grecs contre des centaures.

IMAG6407

Ensuite au niveau des musées, il a fallu que je fasse des choix pour ne pas que ma copine et moi frisions l’indigestion  (on a a déjà fait 6 en 4 jours !), aussi nous ne sommes pas allez voir les collections de peintures et sculptures modernes comme celles de la Pinacothèque où se trouve pourtant, ce très beau Léda et le cygne du Corrège :

Correggio_Léda et le cygne

Je me suis concentré sur les musées antiques de l’île au musée (un vieux rêve que de poser le pieds dessus) où nous sommes accueillis par une belle amazone :

IMAG6436

Lors de ma visite du Musée de Pergame, le fameux autel ou se trouve une impressionnante gigantomachie était fermé pour rénovation (pendant encore 2 ans je crois). Il reste cependant de très belles choses comme les portes de Babylone et de Milet ainsi que cette mosaïque d’Orphée.

IMAG6449.jpg

Au Nouveau Musée, on trouve les objets du trésor de Troie (enfin beaucoup de reproductions car les Russes ont tout piqué) , découvert par l’allemand Heinrich Schliemann au XIXe siècle tandis que dans l’Ancien Musée, on retrouve de nombreux vases grecs dont ceux du très justement nommé Peintre de Berlin ( des portraits de dieux sur fonds noirs), d’Ulysse et des prétendants, Héraclès… Je préfère surtout les deux derniers vases du diapo qui montre le mythe de Persée délivrant Andromède du terrible monstre marin (dragon aquatique ou gros poisson, à vous de choisir mais surtout pas un KRAKEN !! ).

Ce diaporama nécessite JavaScript.

On retrouve des références à l’Antiquité dans d’autres musées comme dans celui assez atypique de la Saucisse au Curry (musée aussi fun que ludique et pédagogique soit dit en passant) avec un petit mot sur l’Odyssée et ce délicat mets.IMAG6729

Enfin bien sûr on retrouve les mythes dans plein d’entreprise comme Hermès à la poste ou encore Hercule pour cette firme :

IMAG6513

Bref encore une capitale pétrie de culture antique !

PS : Merci à Caro et Mikkel pour l’accueil

Il était une fois Europe, cette belle princesse…libanaise !

L’Europe, en ce moment, elle n’a malheureusement pas trop la cote !

Et pourtant, s’il y a bien un mythe qui peut servir à être positif sur la situation actuelle, c’est bien celui-là ! Aussi en partenariat avec l’initiative « Des Europe et Des Hommes » qui vise à vous faire réfléchir sur ce qu’est pour vous l’Europe aujourd’hui (avec un tour de France de deux jeunes lillois super sympas ), je vous propose cette petite histoire….

Il était une fois, une belle princesse orientale. Elle ne s’appelait pas Shéhérazade ou Jasmine, non ; elle avait comme joli prénom : Europe. C’était la fille du roi de la ville phénicienne de Tyr, situé dans le Liban actuel.

Elle était si belle, que Zeus, le roi des dieux, en tomba raide dingue amoureux. Pour ne pas se faire repérer par sa femme Héra, le bougre se transforma en un taureau blanc éclatant. Puis il s’avança tandis que la princesse s’amusait au bord de la mer avec ses compagnes. Enivrée par le sex-appeal de l’animal, Europe monta sur son dos. Ni une, ni deux, le couple partit sur les flots, traversa la mer et se réfugia sur l’île de Crète. Redevenu forme humaine, ils vécurent alors heureux (un certain temps, Zeus est si volage) et eurent beaucoup d’enfants…

Gauguin - l'enlèvement d'Europe

Cette histoire rappelle ainsi que tout est affaire d’échanges, de migrations. Il explicite aussi un fait archéologique avéré. C’est du Proche-Orient qu’est venu l’invention de l’agriculture et de le l’élevage, qui toucha les îles grecques avant d’arriver sur le continent. Mais aussi ce trajet d’Europe, il ne vous rappelle pas celui des migrants aujourd’hui ? Hier héros de mythes, aujourd’hui rejetés de nos côtes, de nos pensées.

Si cela vous a fait réfléchir, n’hésitez pas à donner votre avis et à suivre l’initiative d’Ariane et Baptiste sur

A propos du Tour

puis  sur Facebook  : @deseuropeetdeshommes

et Twitter : @DesUEDesHommes

Munich mythologique

Cet été, avec ma très estimable belle-famille, j’ai voyagé en Bavière. Et j’ai découvert que le paradis des dieux et déesses n’est pas forcément Athènes ou Rome, mais oui : Munich !

La preuve par l’image….

Alors déjà, j’y tenais oui, j’en rêvais même : leur musée des Antiquités grecques. Imaginez, un musée rien que sur des vases et des statuettes, avec 3 œuvres du grand Exekias dont un qui représente Dionysos transformant des voleurs en dauphins. Puis il y avait même un lit entre les vitrines pour se reposer !

Puis la Glyptothèque, un musée rien que sur des sculptures antiques ! Avec le fronton du temple Aphaïa dont ils ont peint un moulage. Il y a avait une expo d’art contemporain, très sympa avec ce Sisyphe qui porte son rocher pour l’éternité.

Dans les Musées de peintures, (l’Ancienne et Nouvelle Pinacothèque), il y avait aussi de quoi faire. Petit diaporama et n’hésitez pas à me demander si vous souhaitez des infos sur les œuvres. La première est la plus connue, c’est Vénus et Vulcain du Titien (je vous conseille dessus le premier chapitre de l’ouvrage On n’y voit rien de Daniel Arasse, c’est très drôle)

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Enfin en me baladant dans la rue, j’ai vu des trucs assez sympa…

Bref, c’était un séjour divin !

Le cheval de Troie existe ! x2

Petit souvenir….

Lors de mon année Erasmus en Grèce, j’en avais profité pour aller chez des amis à Istanbul. J’ai fait des pieds et des mains pour aller à…Troie ! Même si je devais, avec une amie, me payer 15h de bus aller-retour en une journée ! Et voilà pas qu’en arrivant, nous tombons sur :

 

IMGP8951

Et oui le cheval de la légende existe bel et bien ! Reconstruit pour les touristes, j’imagine.

On peut même aller dedans pour s’amuser, si ce n’est pas beau !

Mais ce n’est pas tout : Pour les fan du film de 2004 avec Brad Pitt, se trouve dans la ville d’à côté :

IMGP9049

Vous préférez lequel ?

Sicile : terre de mythes

Je rentre juste d’une semaine en Sicile à la découverte des lieux de nos héros et dieux préférés.

Prêt pour ce voyage ?

On commence avec la demeure d’Héphaïstos : Le volcan Etna, caché dans la brume où le dieu des forgerons construit de nouvelles armes. Nous sommes ici aux pieds d’une ancienne coulée de lave.

IMG_0459.JPG

Puis allons voir le Cyclope et Ulysse, avec une magnifique mosaïque de la villa Casale puis les rochers que le monstre a lancé sur le héros.

IMG_0984.JPG

IMG_0375.JPG

A Syracuse, la nymphe Aréthuse s’est fait transformée en source par Artémis à deux pas de la mer.

IMG_0865

Pas très loin de là, la pauvre Cyané s’est aussi fait transformée en rivière remplie de papyrus par le dieu des Enfers.

IMG_0257.JPG

Pour finir, la Sicile c’est aussi le lieu des plus beaux temples grecs : Voici Agrigente, saurez-vous découvrir les 4 temples présents sur cette photo ?

IMG_0217.JPG

Bonne année 2016 à tous !